Tour de David
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Tour de David

Forte comme une armée rangée en bataille
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -60%
GETGO Set 6 boules de pétanque acier ...
Voir le deal
15.99 €

 

 Neuvaine à sainte Philomène

Aller en bas 
AuteurMessage
Abbé Grossin
Admin
Abbé Grossin

Masculin Nombre de messages : 3507
Age : 54
Localisation : Par grâce et aussi par vouloir, je dors en Bretagne ce soir, dans la beauté...
Date d'inscription : 22/09/2008

Neuvaine à sainte Philomène Empty
MessageSujet: Neuvaine à sainte Philomène   Neuvaine à sainte Philomène Icon_minitimeMar 5 Mai 2009 - 16:28


_________________
Plus je réfléchis, plus je suis consterné de la masse d'idées fausses dans lesquelles nous nous noyons ; plus je comprends cette décadence absolue de tant de peuples que nous retrace l'histoire. C'EST L'ERREUR PLUS QUE LE VICE QUI LES A PERDUS. Le vice et même le crime ont des limites, l'erreur n'en a pas. IL FAUT DONC DIRE LA VÉRITÉ SANS FINESSE, NI STRATÉGIE HABILE."
Mgr Delassus, Semaine Religieuse de Cambrai, 1884, p. 735
Revenir en haut Aller en bas
http://sedevacantisme.over-blog.com
Abbé Grossin
Admin
Abbé Grossin

Masculin Nombre de messages : 3507
Age : 54
Localisation : Par grâce et aussi par vouloir, je dors en Bretagne ce soir, dans la beauté...
Date d'inscription : 22/09/2008

Neuvaine à sainte Philomène Empty
MessageSujet: Re: Neuvaine à sainte Philomène   Neuvaine à sainte Philomène Icon_minitimeLun 26 Aoû 2019 - 11:35

PRIÈRE

À Sainte Philomène, pour chaque jour de la neuvaine


Ô très-sainte Philomène ! thaumaturge de notre siècle, me voici prosterné devant ce trône auguste où la très Sainte Trinité vous a placée, avec la double couronne de la virginité et du martyre ; je lève vers vous mes mains suppliantes. Quel spectacle de force et de constance ne donnâtes-vous pas au ciel, à la terre, aux anges et aux hommes, lorsque les Césars persécutaient les brebis du Sauveur, et empourpraient l'Église du sang de tant de millions de martyrs ! L'ancre pesante qu'on attacha à votre cou, les eaux mêmes dans lesquelles on vous précipita, n'ébranlèrent pas un seul instant la foi que vous aviez jurée à votre céleste époux. Lorsque la main cruelle du bourreau, armée d'un fouet meurtrier, déchirait votre corps virginal, et en faisait ruisseler le sang, on ne vous vit ni pâlir, ni pleurer ; les dards, les chaînes, le glaive même qui acheva le sacrifice, et accéléra pour votre belle âme la juste possession de la gloire, ne purent abattre un seul moment l'ardeur de votre cœur généreux pour l'amant céleste qui était votre tout et vos délices. Maintenant le Seigneur, en récompense de vos peines atroces, pour la gloire de ce lis que vous conservâtes intact au milieu des épines du monde, et pour la confusion de l'impiété de ce siècle corrompu, ce Dieu magnifique a voulu vous glorifier par la puissance de votre intercession. Du levant au couchant, du midi au nord, le bruit de vos prodiges se fait entendre ; les peuples vont en foule se réfugier sous les ailes de votre protection.
C'est donc à vous, je le répète, c'est à vous, illustre Martyre, que je m'adresse ; je vous tends mes mains suppliantes. Ah ! du haut de la céleste patrie, daignez jeter un regard sur moi votre humble serviteur (ou servante). Ô vierge pure ! ô sainte martyre Philomène ! soulagez-moi dans mes afflictions, fortifiez-moi dans les tentations ; préservez-moi dans les persécutions ; aidez-moi dans tous les dangers, mais surtout à l'heure terrible de la mort, lorsque j'aurai à combattre toutes les puissances de l'enfer ; à ce moment redoutable et décisif d'où dépend mon éternité. Dans ces jours ténébreux, protégez la sainte Église, que l'impie menace à main armée ; déjouez les desseins des méchants, et maintenez les fidèles dans l'unité de l'Église catholique. Voilà ce que je demande par votre intercession. Ainsi soit-il.

Trois fois Pater, Ave, Gloria, Credo.

V/ Priez pour nous sainte Philomène,
R/ Afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus-Christ.


PRIONS

Nous vous supplions, Seigneur, de nous faire miséricorde, par l'intercession de sainte Philomène, vierge et martyre, qui vous fut toujours agréable par le mérite de sa chasteté, et le bon usage de la force que vous lui aviez donnée. Par notre Seigneur Jésus-Christ. Ainsi soit-il.


SALUTS

À l’innocente, illustre et célèbre Philomène

Je vous salue, ô innocente Philomène ! qui, pour l'amour de Jésus, avez conservé dans tout son éclat le lis de la virginité.
Je vous salue, ô illustre Philomène ! qui avez donné si courageusement votre sang pour la défense de la loi de Jésus-Christ.
Je vous salue, ô célèbre Philomène ! arche de salut, qui opérez partout les plus grands prodiges.


NEUVAINE

En l'honneur de sainte Philomène, vierge et martyre, pour se préparer à sa fête (le 11 août) ; ou pour implorer sa puissante intercession dans les tribulations ou les tentations.

(Sur l'imprimé à Rome chez Contadini, 1833)


V/ O Dieu ! venez à mon aide,
R/ Seigneur, hâtez-vous de me secourir.

Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit ; comme au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


1re PRIÈRE

Pour les deux premiers jours.

Vierge très-pure, très fidèle disciple de l'Évangile, et invincible Martyre de Jésus-Christ ; ornée de tant de grâces, de pureté ; enrichie d'une foi si vive et d'une force si rare, au milieu d'un monde infidèle et corrompu, et surtout à Rome, qui était le centre de l'idolâtrie, de la tyrannie et de l'infernale superstition, et qui était l'école des vices les plus monstrueux, puisque cette ville idolâtre n'était qu'un affreux amas d'erreurs et de crimes. Sainte Philomène , vous qui dans cette capitale du monde, païenne et corrompue, vous vous conservâtes dans une foi inébranlable et une inviolable pureté jusqu'au dernier soupir pour votre Époux céleste, lui sacrifiant votre vie par tant de martyres douloureux ; nous vous supplions, par l'éminence de vos mérites, de nous obtenir auprès du trône miséricordieux du Père céleste le don de la persévérance dans la foi, de la pureté de l'esprit et du corps, et d'une sainte mort dans la grâce de Jésus-Christ. Ainsi soit-il.

Pater, Ave, Gloria, Credo..


2e PRIÈRE

Pour le troisième et le quatrième jour.

Ô courageuse Martyre et très fidèle Vierge de Jésus-Christ ! pour conserver sans tache le trésor de la pureté et de la foi en votre Dieu, vous souffrîtes d'être jetée avec une ancre au cou, dans les eaux du Tibre, dont votre céleste époux vous préserva : nous réclamons humblement votre intercession, afin qu'au milieu des eaux, des amertumes, des anxiétés et des tribulations qui nous environnent sans cesse, nous soyons revêtus de force et préservés du naufrage de nos péchés et de la mort de nos âmes ; et que nous ne soyons pas submergés par les eaux des tentations. Ainsi soit-il.

Pater, Ave, Gloria, Credo.


3e PRIÈRE

Pour le cinquième et le sixième jour.

Épouse chérie et intrépide Martyre de Jésus-Christ ! pour conserver votre virginité, votre foi héroïque vous fit endurer avec constance un supplice ignominieux en présence de tant de païens vicieux, dans les rues de Rome idolâtre. De plus, pour la gloire de la virginité et de la doctrine évangélique, vous renonçâtes aux plaisirs de la chair, aux délices et aux pompes du monde, et même à la vie de votre chaste corps. Vous souffrîtes encore la cruelle flagellation de fouets de cuirs armés d'anneaux de métal ; et sous un déluge de coups meurtriers, vous fûtes couvertes de plaies et vous devîntes parfaitement semblable au Sauveur que vous aimiez si ardemment. Hélas ! nous avouons que nous sommes de misérables pécheurs, des mondains sensuels et délicats ; obtenez-nous la force nécessaire pour vivre loin de la fange du péché, et pour mourir comme vous, avec fermeté, dans la foi de l'église romaine, dût-il nous en coûter des peines, le déshonneur et la mort même. Ainsi soit-il.

Pater, Ave, Gloria, Credo.


4e PRIÈRE

Pour le septième et le huitième jour.

Ô Vierge courageuse ! qui défendîtes si courageusement votre virginité et la foi de Jésus-Christ, par cette joie surnaturelle et cette force invincible dont vous fîtes preuve en sacrifiant trois fois votre corps virginal, pour persévérer dans la doctrine de Jésus-Christ ; vous estimant heureuse d'être à trois reprises cruellement percée de dards, et vous enrichissant d'autant de palmes et de couronnes, que vous reçûtes de blessures mortelles pour votre céleste époux, priez pour nous qui observons si faiblement la loi de Dieu ; obtenez-nous la force nécessaire pour arriver au salut éternel, afin que nous souffrions avec une sainte résignation, les douleurs et les peines de cette vie, et que nous résistions à toutes les attaques de l'enfer. Ainsi soit-il.

Pater, Ave, Gloria, Credo.


5e PRIÈRE

Pour le neuvième jour.

Illustre Martyre et glorieuse Épouse de Jésus-Christ ! ce Dieu sauveur, qui vous destinait une couronne éminente, ne se contenta pas des peines atroces que vous aviez endurées, il ne permit pas que vous y succombassiez ; pour multiplier vos souffrances au milieu de tant de blessures et de douleurs, il vous prolongea la vie comme un moyen d'augmenter vos triomphes et vos lauriers immortels, et vous rendit ainsi plus admirable aux yeux des esprits célestes, et plus élevée entre les glorieux martyrs. Par suite de ces divins conseils, vous fûtes de nouveau chargée de chaînes, et traduite au tribunal des tyrans de Rome ; votre angélique pureté et votre sainte foi furent mises à de nouvelles épreuves ; et vos barbares ennemis, désespérant de vaincre la constance héroïque de votre cœur, vous condamnèrent à être décapitée ; dernier supplice qui en mettant le comble à votre mérite et à votre couronne, vous introduisit triomphante et glorieuse dans le royaume de votre époux.
Nous vous supplions, en terminant cette neuvaine, de jeter sur nous un regard de charité. Daignez nous montrer, par une marque de bonté, que nos pauvres hommages vous ont été agréables, et obtenez-nous les grâces que nous désirons pour notre salut, et toutes celles dont vous voyez que nous avons besoin pour être préservés de la mort éternelle que nous avons si souvent méritée. Faites que, dans cette espérance, nous respirions de tous nos troubles, c'est-à-dire, que votre douce charité nous anime et nous console. Nous bénissons de tout notre cœur et avec le plus profond respect la très sainte et auguste Trinité, qui vous prévint sur la terre de tant de bénédictions, qui vous orna de tant de pureté, de foi et de force, qui vous éleva à une si haute sainteté, vous soutint au milieu de vos ennemis et de si horribles supplices, et vous conduisit en triomphe à la gloire éternelle. Nous rendons encore grâces à la très pure vierge Marie, mère de Dieu, reine des martyrs, qui, comme une mère tendre, vous aida de sa puissante protection au milieu de vos tourments. Sainte Martyre, nous espérons que vous nous protégerez vous-même, maintenant que nous honorons vos mérites et votre glorieux triomphe. Ainsi soit-il.

V/ Ora pro nobis, sancta Philomenna,
R/ Ut digni efficiamur promissionibus Christi.


OREMUS

Indulgentiam nobis, quaesumus, Domine, beata Philomena, virgo et martyr, imploret, quae grata tibi semper exstitit, et merito castitatis, et tuâ professione virtutis. Per Dominum nostrum.
R/ Amen.
Benedicamus Domino : Deo gratias.




_________________
Plus je réfléchis, plus je suis consterné de la masse d'idées fausses dans lesquelles nous nous noyons ; plus je comprends cette décadence absolue de tant de peuples que nous retrace l'histoire. C'EST L'ERREUR PLUS QUE LE VICE QUI LES A PERDUS. Le vice et même le crime ont des limites, l'erreur n'en a pas. IL FAUT DONC DIRE LA VÉRITÉ SANS FINESSE, NI STRATÉGIE HABILE."
Mgr Delassus, Semaine Religieuse de Cambrai, 1884, p. 735
Revenir en haut Aller en bas
http://sedevacantisme.over-blog.com
 
Neuvaine à sainte Philomène
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tour de David :: Thèmes de discussion :: Prières et neuvaines-
Sauter vers: