Tour de David
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Tour de David

Forte comme une armée rangée en bataille
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 Création vs évolution

Aller en bas 
+4
michelmottet
Arbogast
Abbé Grossin
Etienne VII
8 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Etienne VII

Etienne VII


Masculin Nombre de messages : 866
Age : 55
Date d'inscription : 22/09/2008

Création vs évolution  Empty
MessageSujet: Le site du CEP.   Création vs évolution  Icon_minitimeLun 2 Mar 2009 - 20:33

A consulter, la plus grande partie des numéros de la revue du Centre de Prospective pour la science (le CEP) :

==> http://le-cep.org

Indispensable pour ceux qui veulent en savoir un peu plus sur l'inerrance biblique sous le regard de la vraie science et de la vraie raison ; celles qui, soumises aux vérité de la foi, découvrent les voiles de la somptueuse et merveilleuse création de Notre Père des cieux.

Précisons que parmi les rédacteurs et contributeurs de cette excellente revue, certains ne sont pas catholiques, d'autres le sont, certains NUC, d'autres hélas - pour combien de temps encore... - UC Papa Schultz.
Revenir en haut Aller en bas
Abbé Grossin
Admin
Abbé Grossin


Masculin Nombre de messages : 3570
Age : 56
Localisation : Par grâce et aussi par vouloir, je dors en Bretagne ce soir, dans la beauté...
Date d'inscription : 22/09/2008

Création vs évolution  Empty
MessageSujet: Re: Création vs évolution    Création vs évolution  Icon_minitimeMar 3 Mar 2009 - 9:36

Un grand merci Etienne pour nous avoir fait connaître ce site, que j'ignorais complètement !

Un rapide coup d'oeil sur les sommaires me fait dire que cette revue est très intéressante et apporte un point de vue scientifique à la doctrine catholique que nous défendons. Encore merci !

_________________
Plus je réfléchis, plus je suis consterné de la masse d'idées fausses dans lesquelles nous nous noyons ; plus je comprends cette décadence absolue de tant de peuples que nous retrace l'histoire. C'EST L'ERREUR PLUS QUE LE VICE QUI LES A PERDUS. Le vice et même le crime ont des limites, l'erreur n'en a pas. IL FAUT DONC DIRE LA VÉRITÉ SANS FINESSE, NI STRATÉGIE HABILE."
Mgr Delassus, Semaine Religieuse de Cambrai, 1884, p. 735
Revenir en haut Aller en bas
http://sedevacantisme.over-blog.com
Etienne VII

Etienne VII


Masculin Nombre de messages : 866
Age : 55
Date d'inscription : 22/09/2008

Création vs évolution  Empty
MessageSujet: Re: Création vs évolution    Création vs évolution  Icon_minitimeVen 1 Jan 2010 - 11:30

Méfiance que l'on devra étendre à certains avis par trop vagues (au point que l'on pourra y soupçonner la patte, voire la griffe, de rédacteurs dangereux) ; exemple tiré de la page 2 du n° 1 (27.05.2007) :

" Beaucoup parmi les fondateurs des disciplines scientifiques étaient des chrétiens convaincus :
Physique : Newton, Faraday, Maxwell, Kelvin.
Chimie : Boyle, Dalton, Ramsay.
Biologie : Ray, Linnée, Mendel, Pasteur, Virchow, Agassiz. Géologie : Steno, Woodward, Brewster, Buckland, Cuvier, Termier.
Astronomie : Copernic, Galilée, Kepler, Herschel, Maunder.
Mathématique : Pascal, Leibnitz."

Chrétiens convaincus !? Mais dans cette liste, se cotoient Newton (drôle de " chrétien "), Ramsay (ésotériste rosicrucien, alchimiste, théoricien de la Franc-maçonnerie, j'en passe), Galilée (qui sentait le fagot), Pasteur (imposteur pour certain de ses travaux), etc.
Revenir en haut Aller en bas
Arbogast

Arbogast


Masculin Nombre de messages : 129
Age : 34
Localisation : Mulhouse
Date d'inscription : 07/12/2009

Création vs évolution  Empty
MessageSujet: Re: Création vs évolution    Création vs évolution  Icon_minitimeVen 1 Jan 2010 - 11:51

Newton était unitarien (négateur de la Très Sainte Trinité).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Unitarisme_(th%C3%A9ologie)
Revenir en haut Aller en bas
Abbé Grossin
Admin
Abbé Grossin


Masculin Nombre de messages : 3570
Age : 56
Localisation : Par grâce et aussi par vouloir, je dors en Bretagne ce soir, dans la beauté...
Date d'inscription : 22/09/2008

Création vs évolution  Empty
MessageSujet: Création vs évolution    Création vs évolution  Icon_minitimeMar 8 Fév 2011 - 23:17


_________________
Plus je réfléchis, plus je suis consterné de la masse d'idées fausses dans lesquelles nous nous noyons ; plus je comprends cette décadence absolue de tant de peuples que nous retrace l'histoire. C'EST L'ERREUR PLUS QUE LE VICE QUI LES A PERDUS. Le vice et même le crime ont des limites, l'erreur n'en a pas. IL FAUT DONC DIRE LA VÉRITÉ SANS FINESSE, NI STRATÉGIE HABILE."
Mgr Delassus, Semaine Religieuse de Cambrai, 1884, p. 735
Revenir en haut Aller en bas
http://sedevacantisme.over-blog.com
Etienne VII

Etienne VII


Masculin Nombre de messages : 866
Age : 55
Date d'inscription : 22/09/2008

Création vs évolution  Empty
MessageSujet: Re: Création vs évolution    Création vs évolution  Icon_minitimeMer 9 Fév 2011 - 8:47

Vive Dominique Tassot et l'excellent CEP.

Je signale au passage que le CEP met gratuitement à la disposition du lecteur les numéros de son irremplaçable revue :

==> http://le-cep.org/larevue.html
Revenir en haut Aller en bas
michelmottet




Masculin Nombre de messages : 1
Age : 88
Date d'inscription : 14/11/2010

Création vs évolution  Empty
MessageSujet: Re: Création vs évolution    Création vs évolution  Icon_minitimeMer 9 Fév 2011 - 20:25

Le pape Pie XII et l’hérésie de la filiation animale de l’homme

Ceux qui ont lu le texte ENSEIGNEMENT DE PIE XII POUR DÉFENDRE LES ÉCRITURES se poseront certainement la question de savoir pourquoi Pie XII, jette Moïse aux oubliettes, niant par le fait même l’Inspiration divine des Treize premiers chapitres de la Bible. La réponse est simple : il y était contraint pour tenter de justifier la position qu’il adoptait dans la suite de sa démolition systématique de la Révélation, comme il sera démontré ci-dessous. Pour bien comprendre sa position, il faut se rappeler que nous sommes, au moment de la préparation et de la rédaction d’Humani Generis, en pleine campagne d’intoxication menée principalement par Teilhard de Chardin et ses innombrables admirateurs pour introduire comme dogme de foi dans l’enseignement de l’Église la filiation animale de l’homme

Comment le Magistère officiel de l'Eglise, représenté en la personne de Pie XII, a-t-il donc réagi au moment où la dernière et la plus monstrueuse de toutes les hérésies – c’est-à-dire l’évolution entendue dans le sens de filiation animale de l’homme - s'attaquait à la création même de l'homme, au fondement posé par Dieu à l'origine, sans lequel il est impossible de comprendre quoi que ce soit à toute l'histoire humaine? Quel a été l'enseignement proposé aux catholiques par celui qui faisait alors office de Docteur suprême, au moment où cette hérésie abominable se répandait comme une traînée de poudre dans l'Eglise, notamment par la diffusion sous le manteau des oeuvres démentielles et délirantes de ce faussaire de Teilhard de Chardin ? Cet enseignement a été donné par Pie XII dans la Lettre encyclique HUMANI GENERIS du 12 août 1950, Sur certaines opinions fausses qui menacent de ruiner les fondements de la doctrine chrétienne. Il y déclare notamment :

C’est pourquoi le Magistère de l’Eglise n’interdit pas que la doctrine [!!!] de « l’évolution », dans la mesure où elle recherche l’origine du corps humain à partir d’une matière déjà existante et vivante – car la foi catholique nous ordonne de maintenir la création immédiate des âmes par Dieu – soit l’objet, dans l’état actuel des sciences et de la théologie, d’enquêtes et de débats entre les savants de l’un et l’autre partis : il faut pourtant que les raisons de chaque opinion, celle des partisans comme celle des adversaires, soient pesées et jugées avec le sérieux, la modération et la retenue qui s’imposent ; à cette condition que tous soient prêts à se soumettre au jugement de l’Eglise à qui le mandat a été confié par le Christ d’interpréter avec autorité les Saintes Ecritures et de protéger les dogmes de la foi.

Tout d'abord, contrairement à ce qu'affirme Pie XII, le Christ n'a pas confié à l'Eglise LE MANDAT D'INTERPRETER AVEC AUTORITE LES SAINTES ECRITURES. Nulle part dans les Evangiles on ne trouve trace d’un tel mandat que le Christ aurait donné explicitement ou implicitement. Il a promis l’assistance de l’Esprit Saint pour rappeler et conserver intact son enseignement et implicitement l’expliquer si nécessaire, cependant toujours sur la base du texte du Donné Révélé. C’est en se fondant sur cette assistance que saint Pierre a d’ailleurs pu interdire toute interprétation personnelle des Ecritures, tant il est vrai que nulle créature, quelle qu’elle soit, n’a le pouvoir « d’interpréter » à sa guise la Pensée de l’Esprit de Vérité, Garant des Ecritures. Il déclare en effet dans sa deuxième Epître : C’est aussi ce que Paul, notre très cher frère, vous a écrit, selon la sagesse qui lui a été donnée ; comme il fait aussi en toutes ses lettres, où il parle de ces mêmes choses, dans lesquelles il y a quelques endroits difficiles à comprendre, que des hommes ignorants et instables détournent de leur sens, comme les autres Ecritures, pour leur propre ruine. C’est ce qu’il avait déjà dit au début de l’Epître à propos des textes des Prophètes : Il faut tout d’abord comprendre que toute prophétie des Ecritures ne s’explique pas par une interprétation particulière. (II Pi 1, 20 et 3, 15-16). Ces directives s’appliquent évidemment à la totalité des Ecritures. C’est en se fondant sur cette même assistance de l’Esprit Saint, assistance promise par le Christ, que saint Paul recommande avec véhémence de garder le Dépôt Révélé, prophétisant d’ailleurs qu’à la fin des temps les hommes se détourneront du Texte sacré pour croire des fables, comme celle de la filiation animale de l’homme, par exemple, devenue une sorte de nouveau dogme pour la secte conciliaire… Il lui a confié le mandat de les garder avec un soin jaloux sans en changer le moindre iota. L'Eglise n'a donc pas reçu mandat "d'interpréter" les Saintes Ecritures, mais d'en donner le sens littéral, lorsque les Textes présentent des difficultés et pourraient devenir des sources d'erreurs, car les Ecritures n'ont et ne peuvent avoir QU'UN SEUL sens littéral et celui-ci a été donné une fois pour toutes par l'Esprit Saint qui le fera découvrir au moment opportun, lorsque certains passages demeurent hermétiques. C'est uniquement dans les cas où il y a interprétation manifestement fausse que le magistère de l'Eglise est seul autorisé à déclarer le seul vrai sens acceptable pour un catholique.

Le Texte sacré donne avec précision l’ordre dans lequel les êtres vivants ont été créés. Il suffit de relire le texte de la Genèse pour le constater. Il y a tout d’abord la création de l’homme, Adam, tiré du limon de la terre. Il est donc créé en premier et seul, le texte sacré le précise en toutes lettres, ce que saint Paul rappelle d’ailleurs. Le Texte sacré dicté à Moïse affirme de façon claire et précise que ce sont tous les animaux qui ont été créés ensuite. Et pour qu’il ne puisse pas subsister l’ombre du moindre doute sur cette question d’importance primordiale, il faut citer le Texte sacré :

18. Le Seigneur Dieu dit aussi : Il n’est pas bon que l’homme soit seul : faisons-lui une aide semblable à lui-même.
19. Le Seigneur Dieu forma alors de l’humus tous les animaux de la terre et tous les oiseaux du ciel et les amena à Adam, pour qu’il vît comment il les appellerait et le nom donné par Adam à chacun des animaux devint ainsi le nom de chacun d’eux.
20. Adam appela donc tous les animaux d’un nom qui leur était propre, tant les oiseaux du ciel que les bêtes de la terre. Mais Adam n’y trouva pas une aide qui lui fût semblable.

Ce n’est qu’après la création de tous les animaux – processus qui s’est déroulé pendant une période indéterminée et certainement très longue - que la femme est à son tour créée non pas de l’humus comme l’avait été Adam et tous les animaux, mais à partir du corps d’Adam. (Ajoutons en passant que la durée pendant laquelle s’est effectuée la création des animaux et leur spécification par Adam - qui leur donne à tous un nom, ce qui veut dire qu’Adam dans l’état d’innocence en a une connaissance parfaite – ne joue aucun rôle pour la vérité du récit, puisque Adam jouit alors du don de l’immortalité et en cet état mille ans égalent un jour et un siècle mille millénaires !).

On voit immédiatement que dans le cas de "l'origine du corps humain", le Texte de l'Ecriture ne présente pas l'ombre de la moindre difficulté, et n’a pas à être « interprété » de quelque manière que ce soit, puisqu'il déclare que le corps a été formé à partir du limon de la terre, et non "d'une matière déjà existante et vivante". Le texte de l'Ecriture affirme avec une clarté qui ne laisse place à aucune interprétation de quelques nature que ce soit que Adam a été créé AVANT tous les animaux, puisque c'est lui, Adam, qui, sur ordre de Dieu, leur donne à tous un nom, ce qui veut dire, selon le langage de l’Ecriture, qu’il en a la connaissance parfaite. L'Ecriture raconte ensuite de façon précise et qui ne permet aucune interprétation que Eve est tirée d'Adam par la Puissance créatrice de Dieu et non par une quelconque voie sexuelle animale. Ne tenir aucun compte de l’ordre de la création donné par l’Esprit Saint, Adam créé en premier et seul, puis les animaux et enfin Eve, n’est nullement une « interprétation » mais la falsification d’un des textes fondamentaux de la Révélation. Comme s’il appartenait à la créature de modifier à sa guise l’ordre de la création divine !
On voit clairement ici les astuces diaboliques employées par Pie XII. Tout d’abord, en ne nommant pas Moïse, le remplaçant par des « hagiographes » complètement inconnus, il ruine à la base l’inspiration divine des Ecritures. Ensuite, il s’arroge le droit d’interpréter à sa guise le Texte sacré, car il sait parfaitement qu’en écrivant ces mots « à partir d’une matière déjà existante et vivante » il ruine ipso facto l’ordre de la création, car il affirme ainsi explicitement et implicitement que cette matière déjà existante et vivante ne peut être qu’un animal créé AVANT Adam, puisque c’est de lui qu’Adam aurait été tiré. A croire qu’il se prend pour supérieur au Dieu Créateur pour se permettre de modifier l’ordre de sa création !

Vu ce qui précède il faut affirmer avec force que la foi catholique nous oblige à rejeter de façon absolue "la doctrine" de l'évolution, entendue comme filiation animale de l’homme car elle nie l’ordre de la Création donné par le Texte Sacré. Autoriser des recherches sur cette question - qui est d’ailleurs hors du domaine de l’histoire et des sciences car aucune personne humaine n’a assisté à la Création - est non seulement illusoire mais de la part d’une personne qui se prétend le Vicaire du Créateur un inqualifiable forfait.

Il est certain que si un vrai pape, vrai Vicaire du Christ, Prototype d’Adam, avait proclamé la Vérité telle qu’elle est clairement formulée dans la Genèse et ne s’était pas arrogé le droit de bouleverser à sa guise l’ordre établi par le Créateur, la filiation animale de l’homme ne serait pas devenue une sorte de véritable dogme prétendument scientifique enseigné pratiquement dans toutes les écoles qui se disent catholiques ! Pie XII ne pouvait pas ne pas penser aux conséquences de sa prise de position sur une question aussi fondamentale que l’origine de l’homme. Quel but ultime recherchait-il ? C’est ce qui sera démontré clairement dans un texte ultérieur : LA NÉGATION DU PÉCHÉ ORIGINEL. Quiconque prend la peine de réfléchir déduit d’ailleurs immédiatement que dans la supposition de la filiation animale de l’homme le péché originel devient une contradiction, une impossibilité, une absurdité.

Mais voici la représentation qu’un vrai catholique se fait et doit se faire d’Adam, créé en premier et seul dans l’innocence originelle, à l’image et à la ressemblance du Christ, Arbre de Vie, comme l’enseigne saint Paul. Nous avons la chance exceptionnelle d’avoir un condensé de tout l’enseignement des Pères, des Docteurs et des Saints de l’Eglise universelle fait par saint Louis Marie Grignon de Montfort au chapitre 3 de son admirable opuscule L'AMOUR DE LA SAGESSE ÉTERNELLE, montrant la splendeur de l'homme créé par l'Amour infini de Dieu et créé à l'image et à la ressemblance de son Fils unique, Jésus, notre Dieu Créateur, et montrant de même l'effroyable déchéance dans laquelle le péché l'a précipité. Ce texte devrait être connu de tout catholique et surtout être médité chaque fois qu'il est question de l'origine de l'homme. Il est hors de doute que Pie XII ait pu ignorer un tel texte d’une telle importance…

« ...Si la puissance et la douceur de la Sagesse éternelle a tant éclaté dans la création, la beauté et l'ordre de l'univers, elle a brillé bien davantage dans la création de l'homme, puisque c'est son admirable chef-d'oeuvre, l'image vivante de sa beauté, et de ses perfections, le grand vaisseau de ses grâces, le trésor admirable de ses richesses et son vicaire unique sur la terre: "Sapientia tua constituisti hominem, ut dominaretur creaturae quae a te facta est." Sag. IX, 2.

Il faudrait ici, à la gloire de cette belle et puissante ouvrière (la Sagesse), expliquer la beauté et l'excellence originelle que l'homme reçut d'elle lorsqu'elle le créa; mais le péché infini qu'il a commis, dont les ténèbres et les souillures ont rejailli jusque sur moi, misérable enfant d'Eve, m'a tellement obscurci l'entendement, que je ne puis que très imparfaitement en parler.

Elle fit, pour ainsi dire, des copies et expressions brillantes de son entendement, de sa mémoire et de sa volonté, et les donna à l'âme de l'homme pour être le portrait vivant de la Divinité; elle alluma dans son coeur un incendie de pur amour pour Dieu, elle lui forma un corps tout lumineux, et elle enferma en lui, comme en raccourci, toutes les perfections différentes des anges, des bêtes et autres créatures.

Tout dans l'homme était lumineux sans ténèbres, beau sans laideur, pur sans souillures, réglé sans désordre et sans aucune tache ni imperfection. Il avait pour apanage la lumière de la Sagesse dans son esprit, par laquelle il connaissait parfaitement son Créateur et ses créatures. Il avait la grâce de Dieu dans son âme, par laquelle il était innocent et agréable aux yeux du Très-Haut. Il avait dans son corps l'immortalité. Il avait le pur amour de Dieu dans son coeur, sans crainte de la mort, par lequel il l'aimait continuellement, sans relâche, et purement, pour l'amour de Lui-même. Enfin il était si divin, qu'il était continuellement hors de lui-même, transporté en Dieu, sans qu'il eût aucune passion à vaincre ni aucun ennemi à combattre.
O libéralité de la Sagesse éternelle envers l'homme! O heureux état de l'homme dans son innocence !

Mais, malheur des malheurs ! Voilà ce vaisseau tout divin qui se brise en mille morceaux; voilà cette belle étoile qui tombe; voilà ce beau soleil qui est tout couvert de boue; voilà l'homme qui pèche et qui, en péchant, perd sa sagesse, son innocence, sa beauté, son immortalité. Et enfin il perd tous les biens qu'il avait reçus et est assailli d'une infinité de maux. Il a l'esprit tout hébété et ténébreux: il ne voit plus rien. Il a le coeur tout glacé pour Dieu: il ne l'aime plus. Il a l'âme toute noire de péchés: elle ressemble au démon. Il a des passions toutes déréglées: il n'en est plus le maître. Il n'a que la compagnie des démons: il en est devenu la demeure et l'esclave; il est attaqué des créatures: elles lui font la guerre. Voilà l'homme en un instant devenu l'esclave des démons, l'objet de la colère de Dieu et la victime des enfers !

Il se paraît à lui-même si hideux que de honte il va se cacher. Il est maudit et condamné à la mort; il est chassé du paradis terrestre et il n'en a plus dans les cieux. Il doit mener, sans aucune espérance d'être heureux, une vie malheureuse sur la terre maudite. Il y doit mourir en criminel et, après sa mort, être comme le diable, à jamais damné dans son corps et dans son âme, lui et tous ses enfants.

Tel est le malheur épouvantable où l'homme, en péchant, tomba; tel est l'arrêt équitable que la justice de Dieu prononça contre lui.

Adam, en cet état, est comme désespéré; il ne peut recevoir de remède ni des anges ni des autres créatures. Rien n'est capable de le réparer parce qu'il était trop beau et trop bien fait en sa création et qu'il est par son péché, trop hideux et trop souillé. Il se voit chassé du Paradis et de la présence de Dieu. Il voit la justice de Dieu qui le poursuit avec toute sa postérité; il voit le ciel fermé et l'enfer ouvert et personne pour lui ouvrir l'un et lui fermer l'autre.

Michel-Louis Mottet – Genève
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Création vs évolution  Empty
MessageSujet: Re: Création vs évolution    Création vs évolution  Icon_minitimeMer 9 Fév 2011 - 23:02

michelmottet a écrit:

Tout d'abord, contrairement à ce qu'affirme Pie XII, le Christ n'a pas confié à l'Eglise LE MANDAT D'INTERPRETER AVEC AUTORITE LES SAINTES ECRITURES.

Bonjour

Malheureusement, votre premier message sur ce forum est entaché d'une grave erreur !

- Votre avis est condamné par le Concile de Trente, le Concile Vatican I et par Saint Pie X :

En effet, le Concile Vatican I, renouvelant le décret correspondant du Concile de Trente (session 4 - Denziger 1507), enseigne que:

Citation :
"...il faut tenir comme vrai sens de l'Ecriture sainte celui qu'a donné et donne notre Sainte Mère l'Eglise à qui il appartient de juger du vrai sens et de la vraie interprétation des Ecritures Saintes..." (Session 3, ch. 2, Denziger 3007)

Saint Pie X dit de même et condamne l'opinion que vous soutenez :

Citation :
Décret Lamentabili

condamnant les erreurs principales du modernisme

Par un malheur vraiment lamentable, notre temps, qui ne souffre aucun frein, s'attache souvent, dans la recherche des vérités supérieures, à des nouveautés au point que, délaissant ce qui est en quelque sorte l'héritage du genre humain, il tombe dans les plus graves erreurs. Ces erreurs sont beaucoup plus dangereuses s'il s'agit des sciences sacrées, de l'interprétation de la Sainte Écriture, des principaux mystères de la foi. Or, il est vivement déplorable qu'on rencontre, même parmi les catholiques, un assez grand nombre d'écrivains qui, sortant des limites fixées par les Pères et par la Sainte Église elle-même, poursuivent, sous prétexte d'interprétation plus approfondie et en se réclamant du point de vue historique, un prétendu progrès des dogmes qui, en réalité, en est la déformation.

Mais, afin que de pareilles erreurs, qui se répandent chaque jour parmi les fidèles, ne s'implantent pas dans leur esprit et n'altèrent pas la pureté de leur foi, il a plu à N. T. S. P. Pie X, Pape par la divine Providence, de faire noter et réprouver les principales d'entre elles par le ministère de la Sainte Inquisition romaine et universelle.

En conséquence, après un très soigneux examen et après avoir pris l'avis des Révérends Consulteurs, les Éminentissimes et Révérendissimes Cardinaux Inquisiteurs généraux en matière de foi et de mœurs ont jugé qu'il y avait lieu de réprouver et de proscrire les propositions suivantes comme elles sont réprouvées et proscrites par le présent Décret général :

[...]

IV. - Le magistère de l'Église ne peut, même par des définitions dogmatiques, déterminer le vrai sens des Saintes Écritures.

V. - Le dépôt de la foi ne contenant que des vérités révélées, il n'appartient sous aucun rapport à l'Église de porter un jugement sur les assertions des sciences humaines.



A vrai dire, rien de nouveau sur la planète ! Tertullien disait déjà que "l'Ecriture appartient à l'Eglise. Seule l'Eglise a le droit de l'interpréter d'une manière authentique" (De Praescriptione, XIII)

Voici aussi ce qu'on peut lire dans un rituel dans la catégorie profession de foi : "Je reçois aussi la sainte Ecriture selon le sens qu'a tenu le que tient l'Eglise notre sainte mère, à laquelle il appartient de juger le vrai sens et de l'interprétation des Ecritures saintes : et je ne la prendrai, ni interpréterai jamais que selon le consentement unanime des Pères." (Encyclopédie théologique de l'abbé J-P Migne)


L'Eglise a toujours encouragé les exégètes à émettre des avis sur tel ou tel passage des Saintes Ecritures.


Pie XII a écrit:
« Bien fourni de la connaissance des langues anciennes et des ressources de la critique, l'exégète catholique peut aborder la tâche - la plus importante de toutes celles qui lui incombent - de découvrir et d'exposer le véritable sens des Livres Saints. Que les exégètes, dans l'accomplissement de ce travail, aient toujours devant les yeux qu'il leur faut avant tout s'appliquer à discerner et à déterminer ce sens des mots bibliques qu'on appelle le sens littéral. » [§ 27] (Encyclique Divino Afflante Spiritu)

« Que les exégètes des Saintes Lettres, se souvenant qu'il s'agit ici de la parole divinement inspirée, dont la garde et l'interprétation ont été confiées à l'Eglise par Dieu lui-même, ne mettent pas moins de soin à tenir compte des interprétations et déclarations du magistère de l'Eglise, ainsi que des explications données par les saints Pères, en même temps que de " l'analogie de la foi ", comme Léon XIII les en avertit très sagement dans l'Encyclique Providentissimus Deus (LEONIS XIII Acta, XIII, p. 345-346 ; Ench. Bibl. n. 94-96). » [§ 28] (Encyclique Divino Afflante Spiritu)


Pie XII a écrit:
«A l'occasion du XVe centenaire de la mort de saint Jérôme, le plus grand des Docteurs dans l'interprétation des Saintes Lettres, Benoît XV, après avoir très religieusement rappelé les instructions et les exemples du saint Docteur, ainsi que les principes et les règles donnés par Léon XIII et par lui-même… » [§ 14)] (Encyclique Divino Afflante Spiritu).

D'ailleurs, saint Thomas d'Aquin était clair et net : les mots utilisés dans l'Ecriture Sainte peuvent avoir plusieurs sens ; c'est donc l'Eglise qui a l'autorité d'en fixer la véritable signification :

Saint Thomas d'Aquin a écrit:
Dieu étant l'auteur de l'Ecriture sainte, par là même qu'il voit tout en même temps dans son intelligence, sa doctrine réunit plusieurs sens sous une seule et même parole : le sens littéral qui est multiple, le sens spirituel qui se divise en trois, l'allégorique, le moral et l'anagogique.

Il faut répondre que l'auteur de l'Ecriture sainte est Dieu, qui peut non seulement donner aux paroles un sens (ce que l'homme peut faire aussi), mais encore rendre les choses elles-mêmes significatives. C'est pourquoi, puisque dans toutes les sciences les mots ont un sens, la science sacrée a ceci de particulier que les choses elles-mêmes exprimées par les mots ont aussi leur signification. [...] Comme le sens littéral est celui que l'auteur avait dans l'esprit, Dieu qui voit tout en même temps dans son intelligence, étant l'auteur de l'Ecriture, il n'y a rien de contradictoire si, selon le sens littéral lui-même, comme le dit saint Augustin (Confes. lib. xn, cap. 18 et 19), il y a plusieurs sens renfermés sous la même lettre. Il faut répondre au premier argument, que cette multiplicité de sens ne produit ni équivoque, ni complication dans l'idée. Car, comme nous l'avons déjà dit dans le corps de l'article, les sens ne se multiplient pas parce que le même mot signifie beaucoup de choses, mais parce que les choses exprimées par les paroles peuvent à leur tour avoir une autre signification. De cette manière il n'y a pas de confusion dans l'Ecriture sainte, puisque tous les sens ne reposent que sur le sens littéral, le seul qui puisse servir de base à l'argumentation. Car, comme le dit saint Augustin dans son épitre contre le donatiste Vincent (Epist. Xlvui), on n'argumente pas d'après le sens allégorique. Toutefois l'Ecriture n'y perd rien, parce que le sens spirituel ne renferme rien qui soit nécessaire à la foi et qui n'ait été déjà exprimé littéralement dans quelque autre endroit des livres sacrés de la manière la plus évidente. [...] Il faut répondre au troisième, que le sens parabolique est contenu dans le sens littéral : car les mots doivent être entendus alors dans un sens propre et dans un sens figuratif: dans ce cas le sens littéral n'est pas la figure même, mais ce qui est figuré. Car quand l'Ecriture parle du bras de Dieu, cela ne signifie pas littéralement que Dieu a un membre corporel de cette nature, mais cela signifie ce que ce membre représente, c'est-à-dire l'énergie de son action. D'où il est évident que le sens littéral de l'Ecriture ne peut jamais renfermer une fausseté.
(Somme théologique, T.1)


- Votre avis remet en cause l'infaillibilité pontificale :

Pie XII a écrit:
"On ne doit pas penser que ce qui est proposé dans les lettres encycliques [Note : ce qui est le cas pour Humani Generis ] n'exige pas de soi l'assentiment, sous le prétexte que les papes n'y exerceraient pas le pouvoir suprême de leur magistère. C'est bien, en effet, du magistère ordinaire que relève cet enseignement et pour ce magistère vaut aussi la parole [du Christ aux Apôtres]: «Qui vous écoute, m'écoute » (Luc X, 16), et le plus souvent ce qui est proposé et imposé dans les encycliques appartient depuis longtemps d'ailleurs à la doctrine catholique. Que si dans leurs actes, les souverains pontifes, portent à dessein un jugement sur une question jusqu'alors disputée, il apparaît donc à tous que, conformément à l'esprit et à la volonté de ces mêmes pontifes, cette question ne peut plus être tenue pour une question libre entre théologiens"(encyclique Humani generis, 12 août 1950)


Mgr Martin, membre de la députation de la foi lors du Concile vatican I a écrit:

"Il faut croire toutes les choses que Dieu a révélées et nous propose de croire, par l'intermédiaire de l'Église, et ce QUEL QUE SOIT LE MODE D'EXPRESSION qu'elle choisisse. Par cette doctrine est exclue l'erreur de ceux qui veulent qu’il faille seulement croire de foi divine les articles de foi formellement définis, et qui par conséquent, s'efforcent de réduire quasiment au minimum la somme des vérités à croire"

Mgr d'Avanzo a écrit:
"C'est pourquoi, de même que le Saint-Esprit, l'Esprit de Vérité demeure TOUS LES JOURS dans l'Église, l'Église aussi enseigne tous les jours les vérités de la foi, avec l'assistance du Saint-Esprit. Elle enseigne toutes les vérités soit déjà définies, soit explicitement contenues dans le dépôt de la révélation, mais non définies encore, soit enfin celles qui font l'objet d’une foi implicite. Ces vérités, l’Eglise les enseigne QUOTIDIENNEMENT, TANT PRINCIPALEMENT PAR LE PAPE, que par chacun des évêques en communion avec lui. Tous, et le pape et les évêques, dans cet enseignement ordinaire, sont infaillibles de l'infaillibilité même de l'Église. Ils diffèrent seulement en ceci: les évêques ne sont pas infaillibles par eux-mêmes, mais ont besoin de la communion avec le pape qui les confirme mais LE PAPE, LUI N'A BESOIN DE RIEN D'AUTRE QUE DE L'ASSISTANCE DU SAINT-ESPRIT, QUI LUI A ETE PROMISE."

Mais je pense que cet argument ne vous fera ni chaud ni froid puisque vous semblez rejeter la papauté de Pie XII... :


michel mottet a écrit:
On voit clairement ici les astuces diaboliques employées par Pie XII. Tout d’abord, en ne nommant pas Moïse, le remplaçant par des « hagiographes » complètement inconnus, il ruine à la base l’inspiration divine des Ecritures. Ensuite, il s’arroge le droit d’interpréter à sa guise le Texte sacré, car il sait parfaitement qu’en écrivant ces mots « à partir d’une matière déjà existante et vivante » il ruine ipso facto l’ordre de la création, car il affirme ainsi explicitement et implicitement que cette matière déjà existante et vivante ne peut être qu’un animal créé AVANT Adam, puisque c’est de lui qu’Adam aurait été tiré. A croire qu’il se prend pour supérieur au Dieu Créateur pour se permettre de modifier l’ordre de sa création !

Vu ce qui précède il faut affirmer avec force que la foi catholique nous oblige à rejeter de façon absolue "la doctrine" de l'évolution, entendue comme filiation animale de l’homme car elle nie l’ordre de la Création donné par le Texte Sacré. Autoriser des recherches sur cette question - qui est d’ailleurs hors du domaine de l’histoire et des sciences car aucune personne humaine n’a assisté à la Création - est non seulement illusoire mais de la part d’une personne qui se prétend le Vicaire du Créateur un inqualifiable forfait.

Vos propos sont honteux ! Vos accusations purement gratuites et subjectives ne vous font pas honneur, bien au contraire. Etes-vous catholique pour parler ainsi du Pape Pie XII ? Shocked Shocked

Pie XII n'a jamais enseigné que l'origine du corps humain provenait d'une matière déjà existante et vivante. Tout en appelant à la prudence, en émettant des conditions, il n'a pas interdit [pour le moment] cette opinion, nuance importante et capitale. Lisez-vous dans les pensées pour juger ainsi - et qui plus est - le Vicaire du Christ ?
En fait, ici, Pie XII autorise les recherches scientifiques sur l'origine de la vie et l'évolution de la matière vivante en précisant qu'il fallait être prêt à se soumettre au jugement de l'Eglise. Quoi d'anormal ? Il est évidemment que Pie XII rejette clairement le polygénisme qualifié de "fiction basée sur une nouvelle philosophie aberrante" :

Citation :
"Les fidèles en effet ne peuvent pas adopter une théorie dont les tenants affirment ou bien qu’après Adam il y a eu sur la terre de véritables hommes qui ne descendaient pas de lui comme du premier père commun par génération naturelle, ou bien qu’Adam désigne tout l’ensemble des innombrables premiers pères. En effet on ne voit absolument pas comment pareille affirmation peut s’accorder avec ce que les sources de la vérité révélée et les Actes du magistère de l’Église enseignent sur le péché originel, lequel procède d’un péché réellement commis par une seule personne Adam et, transmis à tous par génération, se trouve en chacun comme sien."

Enfin, d'après ce qu'y a été démontré plus haut, Pie XII avait parfaitement le droit d'interpréter le sens de cette phrase clef de la Genèse : "Dieu forma l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un être vivant" (Genèse 2,7)

Et oui, va-t-on penser que Dieu a une bouche pour avoir avoir soufflé ? Bien sûr que non ! Et pourtant, nous lisons "Dieu souffla". C'est pourquoi c'est à l'Eglise de donner le véritable sens de certaines phrases de la Sainte Ecriture, dont certaines, si ce n'est beaucoup, sont beaucoup plus difficiles à saisir. De plus, cette citation de la Genèse ne vient pas contredire la possibilité (purement théorique pour le moment, et peut-être fausse), qu'entre le début de la création d'Adam et sa formation complète, il y est eu un laps de temps où après avoir créé la matière vivante (mais inerte) de l'homme (son corps) Dieu lui aurait "rajouté" une âme.
Pie XII n'a pas souhaité interprété cette partie de la Genèse même s'il avait déjà émis des conditions et condamné des propositions avancées. Il désirait que l'Eglise se penche dessus, en s'appuyant notamment sur les recherches et données scientifiques. Est-ce un motif pour parler ainsi d'un successeur de St Pierre comme vous l'avait fait ? Non ! Mad

Création vs évolution  001_piexiitiare
"Le Pape est le Pasteur, le Conducteurs, l'Evêque de l'Eglise universelle, le Pasteur des pasteurs, le Docteur des docteurs, le Père des Pères, le Chef des chefs." (Mgr de Ségur)


Dernière édition par rémy le Jeu 10 Fév 2011 - 17:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Abbé Grossin
Admin
Abbé Grossin


Masculin Nombre de messages : 3570
Age : 56
Localisation : Par grâce et aussi par vouloir, je dors en Bretagne ce soir, dans la beauté...
Date d'inscription : 22/09/2008

Création vs évolution  Empty
MessageSujet: Re: Création vs évolution    Création vs évolution  Icon_minitimeJeu 10 Fév 2011 - 12:02

Merci rémy pour cette belle réfutation à laquelle je souscris.

Quant à vous monsieur Mottet, j'ai la pénible impression que vous ne considérez pas Pie XII comme Pape ? Me trompai-je ?

_________________
Plus je réfléchis, plus je suis consterné de la masse d'idées fausses dans lesquelles nous nous noyons ; plus je comprends cette décadence absolue de tant de peuples que nous retrace l'histoire. C'EST L'ERREUR PLUS QUE LE VICE QUI LES A PERDUS. Le vice et même le crime ont des limites, l'erreur n'en a pas. IL FAUT DONC DIRE LA VÉRITÉ SANS FINESSE, NI STRATÉGIE HABILE."
Mgr Delassus, Semaine Religieuse de Cambrai, 1884, p. 735
Revenir en haut Aller en bas
http://sedevacantisme.over-blog.com
clotilde

clotilde


Féminin Nombre de messages : 753
Age : 54
Date d'inscription : 22/09/2008

Création vs évolution  Empty
MessageSujet: Re: Création vs évolution    Création vs évolution  Icon_minitimeVen 11 Fév 2011 - 19:50

Sleep Sleep Sleep

Mais que font notre administrateur et notre modérateur ?

Rappel du règlement de ce forum: La politesse est de se présenter avant de commencer à poster un message !

cf: Règlement et présentation des membres

Merci à Michel Mottet de nous donner ses motivations !
Revenir en haut Aller en bas
Abbé Grossin
Admin
Abbé Grossin


Masculin Nombre de messages : 3570
Age : 56
Localisation : Par grâce et aussi par vouloir, je dors en Bretagne ce soir, dans la beauté...
Date d'inscription : 22/09/2008

Création vs évolution  Empty
MessageSujet: Re: Création vs évolution    Création vs évolution  Icon_minitimeMer 23 Fév 2011 - 15:23


_________________
Plus je réfléchis, plus je suis consterné de la masse d'idées fausses dans lesquelles nous nous noyons ; plus je comprends cette décadence absolue de tant de peuples que nous retrace l'histoire. C'EST L'ERREUR PLUS QUE LE VICE QUI LES A PERDUS. Le vice et même le crime ont des limites, l'erreur n'en a pas. IL FAUT DONC DIRE LA VÉRITÉ SANS FINESSE, NI STRATÉGIE HABILE."
Mgr Delassus, Semaine Religieuse de Cambrai, 1884, p. 735
Revenir en haut Aller en bas
http://sedevacantisme.over-blog.com
vendéemilitaire

vendéemilitaire


Féminin Nombre de messages : 404
Age : 32
Date d'inscription : 07/03/2011

Création vs évolution  Empty
MessageSujet: Re: Création vs évolution    Création vs évolution  Icon_minitimeLun 4 Avr 2011 - 21:38

Que dire à Darwin? Que, malgré tout le respect que je lui dois, si sa Grand'mère c'est une guenon, pas la mienne... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Etienne VII

Etienne VII


Masculin Nombre de messages : 866
Age : 55
Date d'inscription : 22/09/2008

Création vs évolution  Empty
MessageSujet: Re: Création vs évolution    Création vs évolution  Icon_minitimeMar 5 Avr 2011 - 9:06

Darwin ne descend pas du singe, il y descend !
Revenir en haut Aller en bas
vendéemilitaire

vendéemilitaire


Féminin Nombre de messages : 404
Age : 32
Date d'inscription : 07/03/2011

Création vs évolution  Empty
MessageSujet: Re: Création vs évolution    Création vs évolution  Icon_minitimeMar 5 Avr 2011 - 9:56

Oui!! Bien vu!! Laughing Laughing Razz Razz Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Ave Crux




Féminin Nombre de messages : 41
Age : 35
Date d'inscription : 23/04/2011

Création vs évolution  Empty
MessageSujet: Re: Création vs évolution    Création vs évolution  Icon_minitimeVen 13 Mai 2011 - 9:46

Très bonne réfutation Rémy!
Quelqu'un d'entre vous s'est-il intéressé aux études de Crombette sur la Création, et quelqu'un sait-il comment l'on peut se procurer ses ouvrages?
Revenir en haut Aller en bas
Arbogast

Arbogast


Masculin Nombre de messages : 129
Age : 34
Localisation : Mulhouse
Date d'inscription : 07/12/2009

Création vs évolution  Empty
MessageSujet: Re: Création vs évolution    Création vs évolution  Icon_minitimeVen 13 Mai 2011 - 11:28

Et moi qui recherchait un auteur catholique francophone dit "créationniste", me voilà servi ! Merci Madame !
Une rapide recherche Internet m'a mené sur ce site (vous le connaissez sans doute déjà) :

http://ceshe.chez.com/

Mais sa dernière mise à jour date de 2004, tout comme celle de son catalogue où sont disponibles les oeuvres de F.Crombette (intégrales en fac-similé ou résumées à petit prix).
Revenir en haut Aller en bas
Abbé Grossin
Admin
Abbé Grossin


Masculin Nombre de messages : 3570
Age : 56
Localisation : Par grâce et aussi par vouloir, je dors en Bretagne ce soir, dans la beauté...
Date d'inscription : 22/09/2008

Création vs évolution  Empty
MessageSujet: Re: Création vs évolution    Création vs évolution  Icon_minitimeVen 13 Mai 2011 - 14:52

Ave Crux a écrit:
Très bonne réfutation Rémy!
Quelqu'un d'entre vous s'est-il intéressé aux études de Crombette sur la Création, et quelqu'un sait-il comment l'on peut se procurer ses ouvrages?

Malheureusement Crombette n'est pas catholique, c'est un gnostique (un de plus !) qui a retraduit la bible en copte, soi-disant la langue originelle de la Bible ! N'importe quoi ! sauf que le copte venant des hiéroglyphes, selon Crombette, n'est pas la langue originelle de l'humanité, mais la langue des fils de Cham, descendants spirituels de Caïn.

C'est l'occasion pour moi de rappeler que la langue d'Adam a été conservée intacte par le seul descendant resté fidèle à Dieu au moment de la construction de la Tour de Babel : Héber, d'où son nom donnée à la langue des Hébreux. Cham, le fils maudit par Noé (et devenu instantanément noir, lui qui était blanc comme tous les fils d'Adam) a eu pour fils Misraïm qu'il intronisa premier pharaon d'Egypte après le déluge, en lui transmettant la tradition de Caïn faite d'idolâtrie et de sorcellerie. L'Egypte est le haut lieu de la tradition des fils de Caïn, origine et source de toutes les gnoses, ésotérismes, kabbales et autres maçonneries...

Crombette manque totalement de discernement et ne tient pas compte des enseignements de saint augustin sur la langue originelle de l'humanité. Cet homme est intéressant quant à ses recherches purement scientifiques, mais dérape dans la gnose dès qu'il parle à propos de l'Ecriture Sainte.

Le CEP s'est séparé du CESCHE justement pour prendre ses distances avec les théories de Crombette sur la doctrine en gardant l'esprit de la Science dirigée par la Foi. Je ne peux que recommander le site et les articles du CEP.

_________________
Plus je réfléchis, plus je suis consterné de la masse d'idées fausses dans lesquelles nous nous noyons ; plus je comprends cette décadence absolue de tant de peuples que nous retrace l'histoire. C'EST L'ERREUR PLUS QUE LE VICE QUI LES A PERDUS. Le vice et même le crime ont des limites, l'erreur n'en a pas. IL FAUT DONC DIRE LA VÉRITÉ SANS FINESSE, NI STRATÉGIE HABILE."
Mgr Delassus, Semaine Religieuse de Cambrai, 1884, p. 735
Revenir en haut Aller en bas
http://sedevacantisme.over-blog.com
Arbogast

Arbogast


Masculin Nombre de messages : 129
Age : 34
Localisation : Mulhouse
Date d'inscription : 07/12/2009

Création vs évolution  Empty
MessageSujet: Re: Création vs évolution    Création vs évolution  Icon_minitimeVen 13 Mai 2011 - 15:30

Merci Monsieur l'Abbé pour cette mise au point salutaire !
Il est vrai que les apparentes inspirations de F. Crombette, notamment les ouvrages de J. Churchward sur Mù sont plus que douteuses.

Un ouvrage intéressant que j'ai trouvé sur la Bible et les origines de l'humanité (j'espère catholique celui-ci) :

http://www.liberius.net/livre.php?id_livre=706
Revenir en haut Aller en bas
Etienne VII

Etienne VII


Masculin Nombre de messages : 866
Age : 55
Date d'inscription : 22/09/2008

Création vs évolution  Empty
MessageSujet: Re: Création vs évolution    Création vs évolution  Icon_minitimeSam 14 Mai 2011 - 7:47

Citation :
Le CEP s'est séparé du CESCHE justement pour prendre ses distances avec les théories de Crombette sur la doctrine en gardant l'esprit de la Science dirigée par la Foi. Je ne peux que recommander le site et les articles du CEP.

Ce que votre serviteur avait signalé un peu plus haut dans ce fil !!!

" Vive Dominique Tassot et l'excellent CEP.

Je signale au passage que le CEP met gratuitement à la disposition du lecteur les numéros de son irremplaçable revue :

==> http://le-cep.org/larevue.html "

Revenir en haut Aller en bas
vendéemilitaire

vendéemilitaire


Féminin Nombre de messages : 404
Age : 32
Date d'inscription : 07/03/2011

Création vs évolution  Empty
MessageSujet: Re: Création vs évolution    Création vs évolution  Icon_minitimeSam 14 Mai 2011 - 12:35

Les enfants dont je m'occupe se sont rendus dans un port de pêche, et ont visité les navires.
Quand ils sont rentrés, j'ai demandés à l'un d'entre eux ce qu'il avait vu.
La première réponse qu'il m'a faite fut celle-ci:" Tu sais comment la planète terre s'est faite? Eh bien, il y a eu une grosse boule de feu et une météorite puis un gros boum, et il y a eu la planète terre...."
L'enfant a 5 ans...
Comment voulez vous leur parler de création vous qui ne saviez même pas que les boules de feu ça existait!!!!!!
Et bien, je ne sais pas comment on fait pour pas cramer avec leur boule de feu... la Bretagne doit faire bande à part... on y voit pas souvent la boule de feu!
Quel bande de boulets ces scientifiques!!!
Revenir en haut Aller en bas
irascimini

irascimini


Masculin Nombre de messages : 415
Age : 44
Localisation : Desert d'Alsace/Califat des trois frontières
Date d'inscription : 22/09/2008

Création vs évolution  Empty
MessageSujet: Re: Création vs évolution    Création vs évolution  Icon_minitimeSam 14 Mai 2011 - 12:38

J'ai récemment remis la main sur quelques-uns des ouvrages de Crombette,
car, j'ai été, dès l'age de 13 ans, en contact avec le CESHE
Ils ont distrait mon adolescence et soutenu ma foi, alors que l’Education Nationale s’efforçait de la pilonner.

Et donc, je ne peux que confirmer ce que dit M l'Abbé.

De plus quand j'ai découvert la tradition, et que j'étais imprégné de ces idées,
il a fallu toute la patience et l’intelligence d'un moine bénédictin pour me ramener sur terre...

Revenir en haut Aller en bas
Etienne VII

Etienne VII


Masculin Nombre de messages : 866
Age : 55
Date d'inscription : 22/09/2008

Création vs évolution  Empty
MessageSujet: Re: Création vs évolution    Création vs évolution  Icon_minitimeSam 14 Mai 2011 - 19:09

Cher Irascimini,

Pouvez-vous, s'il vous plaît et sans vouloir vous froisser, soigner un peu plus votre rédaction (points pour finir les phrases, etc.), mais aussi votre expres​sion(le post ci-dessus n'est pas très clair : que voulez-vous dire ?).
De la même manière, n'hésitez-pas, naturellement, à me reprendre pour quelque faute que ce soit.
Merci de grand coeur.
Revenir en haut Aller en bas
vendéemilitaire

vendéemilitaire


Féminin Nombre de messages : 404
Age : 32
Date d'inscription : 07/03/2011

Création vs évolution  Empty
MessageSujet: Re: Création vs évolution    Création vs évolution  Icon_minitimeSam 14 Mai 2011 - 19:12

Heu, Irascimini n'apportait -il pas son témoignage personnel? C'est ce que j'ai pu comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Ave Crux




Féminin Nombre de messages : 41
Age : 35
Date d'inscription : 23/04/2011

Création vs évolution  Empty
MessageSujet: Re: Création vs évolution    Création vs évolution  Icon_minitimeMar 17 Mai 2011 - 10:21

Voici quelques livres très intéressants sur le sujet:

- L'Evolution régressive. G. Salet et L. Lafont.
C'est un livre ancien qui ne peut donc prendre en compte toutes les découvertes scientifiques récentes qui prouvent la Création, mais il est passionnant et vraiment catholique.

- La Doctrine de Genèse 1-11. R.P. Victor P. Warkulwiz, M.S.S (DPF)
Présentation de la position de l'Eglise sur tous les grands thèmes liés à ce passage des Saintes Ecritures et s'appuyant sur les plus récentes découvertes scientifiques. Il faut faire abstraction de l'introduction et de quelques mentions de l'enseignement issu du Conciliabule, mais l'on peut dire que c'est un ouvrage vraiment catholique qui n'hésite pas à appeler une hérésie par son nom. Très utile!

- L EVOLUTION UN MENSONGE, Trente thèses contre l’évolutionisme théiste Mme Paula HAIGH (ESR)
"Ce travail de longue étude montrera, je l’espère toute ma conviction réfléchie que l'évolutionnisme THEISTE est une hérésie qui débilita et défigure l'Eglise d’aujourd'hui et cause à terme certainement plus de mal que l'évolutionnisme ATHEE, ; l’évolutionnisme « théiste », en effet, abaisse au rôle d’un mécanisme pour justifier le processus supposé naturel de l'évolution ; par son irrévérence vis-à-vis de la Sainte Ecriture comme Parole de Dieu révélée, il attaque en outre insidieusement la doctrine catholique et la Tradition."
Approche plutôt philosophique.

- Darwin - Le mensonge de l'évolution Dr Hans-Joachim Zillmer
Le Dr Hans-Joachim Zillmer prouve que le monde académique, piégé par les dernières découvertes scientifiques, veut maintenir à tout prix la théorie de l'évolution, car autrement tous les manuels scolaires seraient non seulement à réécrire, mais les forceraient aussi à reconnaître que d'autres civilisations ont vécu avant nous, et qu'elles ont été toutes décimées par des catastrophes régulières.
Dans Darwin: le mensonge de l'Évolution, le Dr Zillmer montre que les scientifiques ont : 1) ouvertement triché au cours de ces 50 dernières années pour maintenir le public dans l'ignorance des nouvelles découvertes archéologiques allant contre la thèse de l'évolution ; 2) qu'ils n'ont pas hésité à fabriquer des fausses preuves darwiniennes ( au point que certains ont même été traduits en justice comme faussaires ), et 3) qu'ils se servent de procédés bien peu scientifiques dès qu'il s'agit de garantir, par tous les moyens, la véracité de la thèse darwinienne qui s'étiole pourtant chaque jour.
La raison ? L'effondrement de la théorie de l'évolution remettrait en cause la totalité de la pensée et de la philosophie actuelles, et focaliserait trop sur les divers cataclysmes qui ont bouleversé notre planète à plusieurs reprises ce qui explique pourquoi on retrouve des outils, des métaux, des os et des traces de pas et de mains qui ne coïncident pas avec la chronologie darwinienne. http://www.alterinfo.net/Darwin-le-mensonge-de-l-Evolution_a42307.html
Recueil des preuves scientifiques. Passionnant!


D'autres suivront, ce sujet est crucial!
Revenir en haut Aller en bas
vendéemilitaire

vendéemilitaire


Féminin Nombre de messages : 404
Age : 32
Date d'inscription : 07/03/2011

Création vs évolution  Empty
MessageSujet: Re: Création vs évolution    Création vs évolution  Icon_minitimeLun 29 Aoû 2011 - 19:43

Alors voilà: j'ai un souci!
En ce moment notre thème au centre est la préhistoire.... mes colègues disent aux enfants que l'homme descend du singe, et que les dinosaures ont disparus avec le bing bang... bref, vous connaissez!
Pensez vous que ce soit du respect humain de ne rien dire, ou du "suicide" de dire le contraire...???
Personnellement j'ai réagi mais qu'avec les collègues...
(Monsieur l'abbé, je vous pose cette question puisqu'elle est en rapport avec votre sermon de dimanche!!)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Création vs évolution  Empty
MessageSujet: Re: Création vs évolution    Création vs évolution  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Création vs évolution
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le mythe de l'évolution
» Merveilles de la création
» Saint Augustin + LES SEPT JOURS DE LA CRÉATION

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Tour de David :: Thèmes de discussion :: Doctrine et Apologétique-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: